Implantation secondaire

Indications :

cette technique s’adresse aux patients opérés de la cataracte et qui souffrent de presbytie



Définition :

c’est la mise en place d’un cristallin artificiel dans un deuxième temps (un mois ou plusieurs années après), alors que la chirurgie du cristallin a déjà eu lieu, et que le cristallin naturel a été remplacé par un cristallin artificiel monofocal



Principe :

Un premier cristallin artificiel est déjà en place
Un deuxième cristallin artificiel est placé par-dessus le premier



Intérêt

Corriger, à travers le deuxième cristallin artificiel, la presbytie et permettre, ainsi, une bonne vue de près sans lunettes



Déroulement en pratique :
Le déroulement, l’anesthésie et les suites sont entièrement superposables à celles de la chirurgie du cristallin.



les suites

» sont habituellement simples : le patient reprend ses activités habituelles dès le jour même (sauf la conduite, à reprendre au plus tôt le lendemain)
» l’évolution de la vue est rapide : une bonne vue est récupérée dès le soir même, ou le lendemain matin ; elle continue à s’améliorer pendant les jours suivants
» trois consultations post-opératoires sont à prévoir : 1 à 3 jours après chaque intervention, et un mois après celle du deuxième œil
» le confort visuel est bien plus important après l’intervention du deuxième œil
les complications sont exceptionnelles, il s’agit d’une chirurgie standardisée et sure
» l’infection : c’est un risque commun à toutes les chirurgies. Elle est très rare pour cette technique : moins de 1 cas sur 1000.